Le travail du sol

Le sol est la clé du succès de votre mini-jardin. A vous de le travailler pour qu'il retrouve sa vitalité et sa fonction de support du vivant.

PAILLAGE

Pour limiter les arrosages et favoriser la petite faune du sol, nous recommandons le paillage du sol de votre mini-jardin. Vous pouvez par exemple utiliser du Bois Raméal Fragmenté, du broyat de branches ou de pousses d'arbres feuillus. Vous pouvez vous en procurer auprès de jardiniers, de la Mairie,...
Il faut l'étaler en couche d'au moins 5cm, idéalement en fin de printemps, une fois que le sol est réchauffé afin de ne pas y conserver la fraîcheur hivernale. Vous pouvez compléter ensuite pendant l'été et au début de l'automne si besoin. Vous pouvez aussi utiliser des paillettes de lin ou de chanvre dont la culture ne nécessite pas de pesticides.

ENGRAIS VERT
Afin de conserver le sol couvert (en complément du paillage), de le nourrir et l'aérer naturellement et sans apports, vous pouvez semer différentes sortes d'engrais verts. Attention, ils se ressèment souvent naturellement et peuvent envahir tout votre petit espace !

• la Phacélie à feuilles de tanaisie (Phacelia tanacetifolia)
Adaptée à des sols relativement secs, elle se plait dans les mini-jardins. Son système racinaire dense aère le sol et elle fait un excellent engrais vert. Elle limite aussi la pousse des adventices, le lessivage et le tassage du sol en le couvrant. Sa magnifique fleur bleue ou violette attire de nombreux pollinisateurs, incités à venir visiter vos mini-jardins par cette plante très mellifère.
Le semis peut s’effectuer de mai à octobre (en association avec du sarrasin ou du lupin, par exemple).

• la Moutarde blanche (Sinapis alba)
On la connaît avant tout pour ses graines, servant à la préparation de condiments, mais la Moutarde blanche peut aussi être utilisée comme engrais vert. Pour ce faire, il faut veiller à la couper et à la laisser sur le sol avant qu'elle ne monte en fleur pour éviter qu'elle ne se ressème (vous pouvez en conserver une ou deux, si vous le souhaitez, mais veillez à bien contrôler sa population).
Son système racinaire, très puissant, permet d'améliorer la structure du sol. Cette plante piège aussi les éléments nutritifs dans le sol, et permet de lutter contre les nématodes.
Le semis s'effectue en août ou septembre, vous pouvez cependant les débuter dès mai et les échelonner, mais elle ne doit pas être installée sur le même emplacement qu'un membre de sa famille (choux, navets) sous peine d'attirer des maladies dans votre mini-jardin. Sa croissance est très rapide (moins d'un mois dans les conditions idéales).

• les trèfles (Trèfles blanc et incarnat)
La famille des Fabacées (ou des légumineuses) est la plus efficace pour fixer l'azote de l'air dans le sol, le rendant ainsi disponible pour les plantes, grâce à des nodosités dans leurs racines qui abritent des bactéries symbiotiques.
Les Trèfles blancs et incarnats sont donc de bons engrais verts, avec une bonne résistance au gel.

• la Vesce commune (Vicia sativa)
Elle est cultivée comme plante fourragère et comme engrais vert en raison de sa capacité à fixer l'azote. Associez-lui une céréale (seigle, avoine, triticale) qui lui servira de tuteur.
Elle apprécie des sols profonds, de frais à humides.
Il existe des variétés dites "d'hiver" et d'été qui se sèment respectivement en ces deux saisons.

• le Lupin blanc (Lupinus albus)
Ses graines sont utilisées pour l'alimentation mais il capte aussi l'azote atmosphérique et le phosphore pour en diffuser une partie dans le sol. Il contribue ainsi à rendre la terre plus fertile.
Il se sème en Octobre-Novembre ou de Mars à Janvier selon les régions.

• Le Seigle fourrager (Secale cereale)
Les Poacées (ou graminées) sont efficaces pour nourrir votre sol en carbone et offrir une très longue couverture végétale, permettant de le préserver en hiver. Mariez-les avec de la Vesce ou du Trèfle pour avoir un engrais vert idéal pour l'hiver.
Ses racines produisent des substances chimiques lui permettant de lutter contre les adventices (comme le chiendent). De plus, son système racinaire, à la fois dense et puissant, est parfait pour ameublir votre terre.

• Le Sarrasin (Fagopyrum esculentum)
Le sarrasin nettoie le sol, lutte efficacement contre les adventices, et nourrit le sol en azote et phosphore. Il est très facile à enfouir.
Un bémol cependant, il apprécie les sols pauvres, ce qui n'est pratiquement jamais le cas en ville. A tenter tout de même !

janvier 2021
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Infolettre