Bursera Graveolens


Livre d'Or Amérique

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot ! Merci

28-Jan-2010 23:05

La vie. Je me réjouis de mieux vous connaître vous et votre travail. Je connais le Palo Santo en Huile de massération et désire me procurer de l'huile essentielle pour la fabrication de ce produit à usage thérapeutiique. Pouvez-vous m'aider? Les Huiles essentielles sont ma vie et je travaille pourla vie.
Merci de votre aide et à bientôt.
(info. votre vidéo est trop rapide, dommage)
La vie.(c'est mon nom pseudonyme)

09-Feb-2010 22:11

Merci pour nous faire découvrir EL PALO SANTO, je suis péruvien du nord près de Trujillo. (herboriste)

13-Jun-2010 18:25

J'ai découvert palo santo par hasard. J'ai brûlé ces petits morceaux de bois comme necens et cela m'a beaucoup apaisé et m'aide à relativiser beaucoup de probleme

13-Jun-2010 18:27

est-ce possible de pouvoir acheter l'huile essentielle par votre entremise?

17-Oct-2011 17:37

El palo santo es una especie multiproposito, desarrollar plantaciones en américa, especialamente en Perú (500 mil Ha.), mejoramos las condiciones socio-economicas de las poblaciones rurales residentes cerca a su ecosistema de esta bendita y sagrada especie. (Miguel, Tumbes-Perú).

Licorne14-Nov-2011 08:30

Palo SantoMerci pour votre super reportage sur le Palo Santo que j'ai trouvé passionnant. Je viens de Suisse je travaille avec l'huile essentielle que je trouve vraiment "magique", je l'adore et je l'utilise avec respect à "petites doses" . J'espère que comme nous l'a dit notre distributeur, cette huile essentielle provient uniquement de branches et bouts de bois tombés de l'arbre. Respect pour soi, pour la vie et la planète. Bravo

Snowball22-Nov-2011 15:07

GraciasMerci pour ce super reportage qui, je trouve, couvre bien le sujet. On semble loin d'une solution pour l'exploitation modérée et viable pour cet arbre. Des cagettes en palo santo ... non mais je rêve :)

Presi27-Dec-2011 02:36

Maravilla vegetalComo residente de esta maravillosa región del norte peruano me siento orgulloso de tener en nuestro bosque xerofitico este mágico y enigmático árbol que es fuente de riqueza e inspiración para toda persona que comprende su función e importancia en el ecosistema que este habita. Por ello es fundamental sumar esfuerzos para recuperar y masificar esta especie con la finalidad de mejorar la calidad de vida de las comunidades ancestrales que se desarrollan junto al Palo Santo.
CRISTHIAN SALDARRIAGA SANCHEZ

dadou le jardinier03-Aug-2012 11:09

Marseille France/ PERUTrés beau voyage bravo, c'est vrai qu'on parle beaucoup plus de la forêt tropicale humide et cette forêt tropicale sèche tout aussi importante a aussi son rôle à jouer!
Merci de parler de la protection de nos forêt qui son notre première source de vie et notre vrai richesse,votre travail de communication permet d'en parler , il faut sensibiliser les populations!!!

Asso Passiflor27-Dec-2015 20:22

Peru...Après un voyage au Pérou dans le cadre d'un projet sur les plantes qui soignent et la distillation, je peux vous dire que le retour ne m'a pas laissé indifférente par rapport à ce lien à la nature et à notre Pachamama sacrée...
Merci pour vous avoir découvert, juste là....maintenant et de voir que nous sommes de plus en plus à vouloir œuvrer pour notre environnement ici ou ailleurs. Le plus important pour ma part et de transmettre les valeurs de ces plantes médicinales et prendre conscience de leurs énergies, leurs vibrations, de reprendre contact avec la vie.....tout simplement. Alexandra Diaz, conseillère en aromathérapie et olfactothérapie.

| Vous êtes ici : accueil >Plantes et Continents > Le Palo Santo au Pérou > Carnet de voyage 2008 > Alto Mayo, 14 sept 2008

Alto Mayo, 14 sept 2008

Aujourd’hui nous allons partir pour le petit village de Cascayungas, près duquel se trouve un chaman qui est assez ouvert et accepte de parler de ses pratiques. Je pourrais peut-être en apprendre encore un peu plus sur le Palo Santo.

Sous une pluie battante, impossible de trouver des véhicules pour faire le trajet vers le village. Horacio, un habitant, était venu au marché de Rioja ce jour-là avec ses deux chevaux, un pour lui, un pour ses courses. Il a accepté de modifier un peu ses habitudes pour nous : sur un cheval, les courses, plus les sacs à dos ; sur l’autre, moi. Je ne sais pas lequel des deux était le plus à plaindre ! Jorge et Horacio marchaient à côté. Cela dit, sans étrier et avec une selle locale, passées les dix premières minutes, c’était une torture pour moi aussi… Les paysages traversés étaient magnifiques, rizières et forêt se mélangeant, les montagnes entourées de nuages de brume avaient un air étrange, mais c’était difficile de les apprécier à leur juste valeur sous la pluie. Un quart d’heure avant la fin du trajet, je suis descendue de cheval pour finir à pied, mes adducteurs broyés ne pouvant plus supporter de passer une minute supplémentaire sur ce brave cheval.

Nous nous sommes arrêtés chez Horacio, sa femme et leurs neuf enfants pour manger, avant d’aller visiter la grotte voisine. Nous avons fini par y passer trois heures, le temps de trouver les passages et d’explorer un peu. Pas franchement une promenade de santé, mais une belle expérience.

Il était alors trop tard pour continuer notre chemin, et franchement j’étais épuisée, nous avons donc passé la nuit chez Horacio. Nous avons partagé leur dîner de lait de vache bouilli à la banane, et c’était pour moi un très beau moment. J’aime vraiment ces instants d’échange et de partage qu’offre le voyage. Après, le charme a été rompu, il a fallu étendre les sacs à dos sur le sol dur que n’adoucissaient que faiblement les couvertures étendues sur le sol en guise de matelas.

(c) 2008 - tous droits réservés Plante & Planète
Plante & Planète est une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général