| Vous êtes ici : accueil >Bénévoles > Bénévoles dans le monde > Pérou - Cécile en mai 2013

Pérou - Cécile en mai 2013

Témoignage de Cécile Castelnau, bénévole, en mission au Pérou en mai 2013, dans le cadre d'un tour du monde :

“Plante et Planète” en espagnol, ça se dit “Planta y Planeta” ! Et autant vous dire qu'ici, au Pérou, il y a de plus en plus de gens qui connaissent la combinaison de ces deux mots très symboliques. Des petits comme des grands, les questions ont fusé de partout ! Et même s'il reste encore un énorme travail à faire au niveau de la sensibilisation à l'environnement, j'ai rencontré des personnes extrêmement motivées. Ça fait plaisir à voir!

Je m'appelle Cécile Castelnau et je suis en train de faire un tour du monde de deux ans sur le thème de la protection animale. Comme chacun sait, la nature est un tout qui regroupe notamment toutes les espèces, végétales comme animales. Il était donc pour moi très important de travailler conjointement avec Plante et Planète; la protection des plantes rejoint celle des animaux, et vice et versa.
La sensibilisation des hommes et plus particulièrement des jeunes générations est primordiale pour notre futur. J'ai pu également le constater avec le peuple péruvien qui attache de plus en plus d'importance à la protection de son environnement.

Le Pérou est un pays qui recèle des milliers de trésors naturels. J'y ai découvert des centaines d'espèces endémiques, végétales tout comme animales. Le Pérou, ce sont des couleurs dans les pétales de chacune de ses fleurs, dans les plumes de chacun de ses oiseaux, sur les feuilles de chacun de ses arbres, sur les ailes de chacun de ses papillons.

Dès mon premier jour sur ce beau territoire, je représentais Plante et Planète à l'université de Tumbes dans le nord du pays, aux côtés de Miguel Puescas Chully, professeur d'université sur la reforestation. Il se bat notamment pour la préservation du Palo Santo, cet arbre magique. Puis, ensemble, nous avons travaillé auprès de la direction générale de la forêt et de la faune, du ministère de l’agriculture, à Sullana. J'ai ensuite rejoint Luciano Troyes Rivera qui lutte sans relâche pour la conservation de la forêt sèche à Jaén, avec sa magnifique réserve Gotas del Agua. Enfin, j'ai terminé ma mission dans l'association Amazonia Viva, à Juanjui, dirigé par Roldán Paredes, qui travaille conjointement avec les cultivateurs de cacao pour préserver la forêt amazonienne, avec, en autres solutions, l'agroforesterie.

Avec chacun d'entre eux, Plante et Planète a élaboré un petit livret pédagogique en espagnol pour expliquer l'importance de la protection de la nature, et d'une plante en particulier. A Tumbes et à Jaén, les enfants de classes de primaire, qui avaient reçu le livret sur le Palo Santo, ont tellement été contents de celui-ci qu'ils m'ont demandé à ce que Plante et Planète en fasse sur le même modèle pour d'autres plantes de leurs régions. En Amazonie, le livret s'est étendu sur la forêt au sens large et l'impact sur les enfants des communautés qui y vivent est inestimable.

Grâce à Plante et Planète, cette merveilleuse association dirigée d'une belle main verte, j'ai pu faire des rencontres inattendues et connaître quelques secrets de la nature péruvienne qui m'ont transformée à jamais.
J'ai été très fière de représenter Plante et Planète au Pérou et j'espère que l'occasion se représentera dans d'autres coins du monde. Travailler auprès de ceux qui chérissent les plantes, n'est-ce pas là l'une des plus belles des missions ? Car n'oublions pas le plus important : protéger le lien vital qui unit l'homme au végétal !
Merci Plante et Planète ! Et longue vie à toi !

(c) 2008 - tous droits réservés Plante & Planète
Plante & Planète est une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général