Alyxia stellata


Livre d'Or Océanie

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot ! Merci

23-Sep-2011 21:48

Nous sommes un couple mixte, France-île de Pâques, et nous repartons vivre et élever notre fille sur cette île. De gros projets en perspective sur l'autosuffisance de cette île où les avions déversent un flot quotidien de touristes.
Nous serons là le 16 Octobre prochain et espérons rencontrer des partenaires pour nos projets.
Merci à votre association d'organiser ces rencontres.
Céline

26-Mar-2014 22:42

je suis de tout coeur avec toi car tu fais un super travail... au plaisir de te lire... et bonne chance pour tes recherches !

Rachou19-Apr-2014 16:29

Bravo Nathalie pour tout ce que tu fais ! Bravo a Eléna aussi pour ses commentaires. j'en veux encore ! je vous suis pas à pas sur la carte et je suis impressionnée par votre parcours. les trajets d'ile en ile se font comment ? dans un coucou ? à la nage ? à dos de dauphin ? l'intendance n'a pas l'air de poser problème... ça dénote une organisation sans faille... trop forte, cette Nathalie.

| Vous êtes ici : accueil >Plantes et Continents > La Maile à Hawai'i > Carnet de voyage > Big Island, 16 avril 2014

Big Island, 16 avril 2014

Ce matin, nous nous sommes levées très tôt avec Nathalie car nous devions rejoindre Rick, un ami de Larry (notre hôte pour quelques soirs). Rick travaille dans le commerce et la vente de la Maile. Il nous a proposé d’aller nous balader près de la mer, un chemin fort agréable avec des vues magnifiques. Nous avons marché sur la lave, avec la mer bleue turquoise, la lave dure noire, et les arbres verts fleuris, c’était juste resplendissant de beauté.
Rick est quelqu’un de très gentil. Il nous a fait partager certaines expériences et raconté quelques anecdotes. Par exemple, il souhaite que ces cueilleurs coupe la Maile, et ne l’arrache surtout pas, sinon ça ne repousse pas. Aussi, il faut laisser à peu près deux à trois feuilles enracinées avant de couper la tige.
Dans l’après-midi, nous sommes parties pique-niquer au bord de la mer. Il y avait beaucoup de surfeurs. Le temps changeait très rapidement, comme à son habitude sur la côte est, mais nous avons quand même mis les pieds dans l’eau et profité.

(c) 2008 - tous droits réservés Plante & Planète
Plante & Planète est une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général