Arnica montana


Livre d'Or Europe

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot ! Merci

26-Apr-2017 11:55

Très intéressant. Cette plante et son exploitation me fait penser à la gentiane dont les racines servent à fabriquer la boisson du même nom ou Suze oul'Avèze également, essentiellement en Auvergne ...La racine adulte a 18 ans. J'ai vu des arrachages intensifs à l'aide de petites pelles mécaniques.Y a t il un programme de préservation de cette plante?
Alain alanpuech@orange.fr

| Vous êtes ici : accueil >Plantes et Continents > L'Arnica en France > Carnet de Voyage > Markstein, 30 juin 09

Carnet de VoyageParis, 8 juin 2009 | Gerardmer, 20 juin 2009 | Gerardmer, 21 juin 2009 | Gerardmer, 22 juin 2009 | Gerardmer, 23 juin 2009 | Gerardmer, 24 juin 2009 | Gerardmer, 25 juin 2009 | Gerardmer, 26 juin 2009 | Train pour Paris, 27 juin 2009 | Markstein, 30 juin 09 | Gerardmer, 1er juillet 09 | Paris, 2 juillet 09 | St Maur, 7 juillet 09 | Paris, 22 juillet 09 | Markstein, 24 janvier 2010 | Gérardmer, 25 janvier 2010 |

Une recherche de terrain menée en France. Je vous invite à suivre mon parcours, qui commence par la belle région des Vosges et le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges !

Markstein, 30 juin 09

Me voilà de retour dans les Vosges ! Le massif, parce que, question géographie institutionnelle, je suis en Alsace...

Puisque demain le rendez-vous pour la cueillette est à 5h00 à la maison d'accueil du Markstein, je préférais m'éviter la route à une heure aussi matinale, alors j'ai choisi de passer la nuit dans une ferme-auberge à proximité, au Steinlebach. Je ne le regrette pas ! Je suis toute seule dans mon dortoir, et j'ai une vue magnifique sur le sommet de Grand Ballon. La vue est très dégagée, j’aperçois même la Forêt Noire. Et que c'est bon de respirer à nouveau le grand air !

Il ne me semble pas qu'il y ait beaucoup plus d'Arnica que la semaine dernière sur les sites proches, même si grâce au beau temps des derniers jours, les boutons sont censés avoir éclos. Je verrais demain, pour l'instant, après une heure à passer des coups de téléphone pour tenter d'organiser mes prochaines journées, et vu que le soir tombe, je profite simplement d'être là et du paysage. Je regarde passer quelques randonneurs, qui s'arrêtent à la terrasse de la ferme prendre un rafraîchissement, tout en admirant leur allure sportive, alors que moi avec l'ordinateur j'ai vraiment l'air de la citadine échouée là par hasard !

(c) 2008 - tous droits réservés Plante & Planète
Plante & Planète est une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général