Arnica montana


Livre d'Or Europe

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot ! Merci

26-Apr-2017 11:55

Très intéressant. Cette plante et son exploitation me fait penser à la gentiane dont les racines servent à fabriquer la boisson du même nom ou Suze oul'Avèze également, essentiellement en Auvergne ...La racine adulte a 18 ans. J'ai vu des arrachages intensifs à l'aide de petites pelles mécaniques.Y a t il un programme de préservation de cette plante?
Alain alanpuech@orange.fr

| Vous êtes ici : accueil >Plantes et Continents > L'Arnica en France > Carnet de Voyage > Gerardmer, 26 juin 2009

Carnet de VoyageParis, 8 juin 2009 | Gerardmer, 20 juin 2009 | Gerardmer, 21 juin 2009 | Gerardmer, 22 juin 2009 | Gerardmer, 23 juin 2009 | Gerardmer, 24 juin 2009 | Gerardmer, 25 juin 2009 | Gerardmer, 26 juin 2009 | Train pour Paris, 27 juin 2009 | Markstein, 30 juin 09 | Gerardmer, 1er juillet 09 | Paris, 2 juillet 09 | St Maur, 7 juillet 09 | Paris, 22 juillet 09 | Markstein, 24 janvier 2010 | Gérardmer, 25 janvier 2010 |

Une recherche de terrain menée en France. Je vous invite à suivre mon parcours, qui commence par la belle région des Vosges et le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges !

Gerardmer, 26 juin 2009

Quel est le rapport entre Vanessa Boslak et les cigognes alsaciennes, à part qu'elles sont haut perchées (ha ha ha !)? Ce carnet de voyage du 26 juin ! (Désolée, la fatigue d'une semaine intensive sans doute...)

Après un réveil encore très matinal, à la grande joie d'Hélène, nous avons repris comme tous les jours la Route des Crêtes que je pourrais presque faire les yeux fermés... Presque...

Nous nous sommes jointes à une conférence de presse organisée par les laboratoires Weleda, sur le thème de l'Arnica et de ses bienfaits pour les sportifs. J'étais d'autant plus ravie qu'avant de créer Plante & Planète, et de m'orienter professionnellement vers l'environnement (parce que personnellement, c'était le cas depuis bien longtemps), je travaillais dans l'organisation d'événements sportifs et le marketing sportif. Les exposés des kinésithérapeutes de sportifs de haut niveau sur l'échauffement et la récupération musculaire, notamment grâce à l'huile de massage à l'Arnica, m'ont donc particulièrement intéressée. Philippe-Alexandre Pedot, kiné des équipes de France de VTT et de cyclisme sur piste a détaillé les aspects physiques, physiologiques et psychologiques des différentes étapes de la préparation et de la récupération, et Marielle Volondat, kiné à l'INSEP, a fait une démonstration de massage sur Vanessa Boslak, tout en expliquant les bienfaits de l'Arnica pour les athlètes. J'ai beaucoup aimé quand elle a dit qu'en fin de journée, les escrimeuses de haut niveau ressemblaient à des léopards tellement elles avaient de bleus aux points d'impact des épées ! L'Arnica est donc indispensable pour leur faire retrouver un aspect humain... Vanessa Boslak, recordwoman de France de saut à la perche (à 4,70m) et qui a participé aux JO d'Athènes et de Pékin, était elle aussi convaincue de l'effet de l'Arnica : avant et juste après sa récente opération des ligaments croisés du genou, elle a pris des granules d'Arnica et a constaté qu'elle n'avait presque pas d'hématome, par rapport aux suites d'opération constatées habituellement. Nous lui souhaitons bon rétablissement et bonne chance pour Londres 2012 !

Même si je connaissais déjà la très bonne qualité des produits Weleda, leur exposé sur la fabrication et leur implication ont retenu toute mon attention, mais j'en parlerais mieux la semaine prochaine puisque mercredi je vais avoir la chance de visiter le laboratoire où la plante est transformée.

Pendant ce temps, Hélène était partie avec Valérie de Vosges Développement et René notre cueilleur préféré qui avait repéré un petit coin de prairie rempli d'Arnica, à préserver. L'endroit est tenu secret, seules les photos témoigneront !

Nous avons aussi revu avec plaisir Fabien Dupont du Parc des Ballons, qui s'est prêté au jeu de l'interview ! Une belle matinée, même si la pluie a joué les invités surprises. Finalement, pas tant une surprise car il paraît qu'il pleut 300 jours par an dans les Vosges. J'espère que les 3 jours lorsque je vais revenir la semaine prochaine feront partie des 65 restant...

En effet, demain c'est déjà le retour à Paris. Alors cet après-midi, il nous restait avec Hélène à prendre encore quelques images pour compléter le reportage. Valérie nous avais fait remarquer très justement que les vaches photographiées n'étaient pas des vosgiennes, alors nous avons fait en sorte de réparer cette offense ! Sauf que les vosgiennes n’étaient pas très coopératives...

Nous sommes enfin allées jusqu'à Munster, la ville, où l'on nous avait indiqué la boutique de Mr Herrmann, vendeur de produits agricoles. Nous souhaitions trouver de la chaux ou des compléments calcaires, alcalinisants des sols, produits interdits dans la zone conventionnée car ils modifient le pH du sol justement et sont nocifs à l'Arnica. Mr Henri Herrmann et sa sœur, tous deux plus de 80 ans, ont sorti de la réserve un sac de chaux de 25 kg qui datait de plus de 20 ans d'après ce qu'il nous a dit! Il en a finalement sorti un autre un peu plus récent, mais qu'ils ne vendent plus. Puis ils ont commencé à nous parler d'agriculture biologique (Mr Herrmann fait du bio depuis 1964), de la région, et enfin de la guerre, encore très présente dans les mémoires surtout chez les anciens. Avant de sortir de la boutique, j'ai hésité à acheter le sac de chaux pour l'exposition, mais finalement 25 kg c'était très lourd, je me suis dit que j'arriverais à en trouver autrement...

Avant de quitter Munster, nous avons vu une cigogne rejoignant son nid, et nous nous sommes arrêtées pour les regarder. En fait il y avait plus d'une dizaine de nids rien que dans le centre ville. Et il aurait fallu être vraiment fatiguées pour manquer la "spécialité locale", entre l'hôtel-restaurant de la cigogne, la pharmacie de la cigogne, la boulangerie de la cigogne, et des cigognes représentées sur toutes les enseignes jusque sur la pub en devanture d'une banque nationale...

Nous avons quitté l'Alsace pour rejoindre les Vosges, après une journée encore bien remplie et enrichissante ! Heureusement que j'ai prévu de revenir la semaine prochaine, une semaine c'est vraiment trop court...

(c) 2008 - tous droits réservés Plante & Planète
Plante & Planète est une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général