Neobalanocarpus heimii



Livre d'Or Asie

N'hésitez pas à nous laisser un petit mot ! Merci

dentenor22-Apr-2009 15:09

l'aventure utileMerci pour ce récit de découverte lié au travail sur le chengal, vous suivant depuis l'écriture de votre récit de voyage (sorti en livre en 2003/4 ! "vieil outil de communication") je suis contente pour vous que vos voyages "aventureux" à l'étranger se poursuivent pour vous... et notre plaisir. Bon courage !

Dany24-Apr-2009 23:13

Vivement l'exposition !

Ouistiti02-May-2009 22:49

l'espoir au printempsComme le précédent, ce carnet de voyage se lit d'une seule traite ! Merci de nous faire partager ces moments ! La pluie de mousson, les piqûres d'animaux, la déception de ne pas voir le plus grand des "arbres-rois"...toutes ces difficultés ne rendent que plus admirable l'énergie déployée et que plus précieux les moments de joie, le partage avec les personnes rencontrées. Le morceau d'écorce reçu en cadeau le dernier jour du voyage pour l'exposition Vital Végétal viendra témoigner de cet esprit de partage, on a hâte de le voir ! Merci pour ce travail. Les photos sont magiques. On a hâte aussi de voir la contribution des collégiens et des écoliers, on est certain qu'ils ont dû être conquis par tant de passion. C'est vraiment bon de voir que les dirigeants de Malaisie font des commandes qui protègent l'artisanat lié au chengal, et qu'ils ont entamé des démarches pour protéger cet arbre sans céder aux peurs de leurs électeurs. Espérons qu'ils vont poursuivre et que les aides à la culture de l'huile de palme n'entraîneront pas la disparition du chengal : le profit immédiat ne devrait jamais nous faire oublier la recherche d'un bonheur à long terme pour nous et pour les générations futures, même si le "sacrifice" nous paraît difficile.

12-Nov-2009 13:09

Coucou Nathalie ah la malaisie et les perhentians .... super ton site
merci de nous faire partager tout cela
si un jour tu passes par antibes, tu es la bienvenue :)) bisous vanessa

12-Jan-2010 16:04

Bravo pour ce reportage très instructif sur le chengal ! Il apporte un autre éclairage sur le problème des palmiers à huile dans cette zone.

Christophe Fuzat22-May-2013 13:23

MerciMerci pour ce très beau site .


Christophe Fuzat

KL, 31 mars 2009

Ma journée a été marquée par un rendez-vous avec Mr Roda, encore un Français, dont on me parlait depuis le premier jour de mon arrivée en Malaisie. Chercheur en économie sur le lien entre développement économique et exploitation des ressources forestières, sa connaissance du système forestier malaisien m’a donné quelques réponses à des questions que je me posais au fur et à mesure de mes entretiens.

Il était plutôt positif sur les problématiques de conservation d’espèces forestières endémiques. En effet, d’après lui, parmi tous les pays tropicaux dans le monde, deux pays protègent relativement bien leurs forêts, la Malaisie et le Costa Rica. Les parcs nationaux sont globalement bien gardés, ce qui est plutôt positif car le chengal est bien présent dans ces parcs où le braconnage est rare.

Par ailleurs, il m’a rappelé ce que j’avais entrevu plusieurs fois : les Malaisiens n’aiment pas vraiment la forêt, qui leur apparaît comme un lieu hostile et rempli de fantômes. D’ailleurs les parents n’aiment pas envoyer leurs enfants dans la forêt tant qu’ils sont trop petits pour lutter contre les forces maléfiques. Leur demander de la protéger est contre-nature pour eux. Les instances dirigeantes cherchent donc l’équilibre entre la pression internationale pour conserver les forêts, et les demandes des locaux, leurs électeurs, pour les remplacer par des terrains cultivables.

Nous avons eu une conversation très intéressante sur la société malaisienne. Finalement c’était bien que je rencontre Mr Roda vers la fin de mon séjour, car ses observations sont venues compléter, infirmer ou confirmer, mes ressentis. C’était aussi un entretien passionnant car il connaît la plupart des forêts tropicales de la planète. Chercheur détaché par le CIRAD, son avis et son recul par rapport à la situation locale m’ont permis de mettre mes observations en perspective.

Je me suis ensuite rendue à nouveau au parc de la Tour KL, "Bukit Nanas", pour revoir le petit chengal de 3 ans. Je l’accorde sans problème, un bébé arbre n’est pas aussi attendrissant qu’un bébé animal, mais il faisait beau et pour être honnête, je cherchais le spécimen adulte que je n’ai une fois de plus pas trouvé. Le garde forestier du parc m’a reconnue, et cette fois m’a dessiné une sorte de carte au trésor pour que la prochaine fois je le trouve. La pluie s’est remise à tomber, c’était donc une fois de plus partie remise. Vu qu’il me reste à peine cinq jours avant de partir, je vais revenir très vite !

(c) 2008 - tous droits réservés Plante & Planète
Plante & Planète est une association loi 1901 reconnue d'Intérêt Général