Koke’e Kaua’i, 4 avril 2014

La journée a commencé avec une bonne surprise. Hier, dans la forêt, j’ai perdu le micro de la caméra, qui est tombé pendant que je me traçais un chemin dans la végétation. Je me suis rendu compte trop tard, je pensais qu’il était dans le sac photo. J’avais plus ou moins l’intuition du lieu où il était tombé et Brad a accepté de m’y conduire. Grâce à sa connaissance de la forêt nous avons pu retracer nos pas. Et non seulement on a retrouvé le micro mais en plus il fonctionne. Ouf !

Ensuite, Jeremy, qui m’avait hebergée lors de mon arrivée sur l’île, a pris un jour de congé pour m’accompagner à la recherche de la Maile. Il dispose d’un 4x4, ce qui me permettait d’avoir accès à des sentiers éloignés. Nous avons roulé un peu et par hasard, au bout d’un moment nous nous sommes arrêtés pour prendre le « Kohau Ridge trail ». Pourquoi celui-là et pas un autre ? Aucune idée ! C’était sublime. Nous avons traversé une rivière, puis suivi un sentier le long de la montagne avec des vues sur des paysages absolument fantastiques. Arrivée vers la partie haute, belle surprise, les arbres et la végétation étaient couverts de Maile. Je n’en ai jamais vu autant, c’était superbe. Visiblement, les ramasseurs ne vont pas jusqu’à ce sentier trop difficile d’accès ! (ajout : 2 jours plus tard, je viens d'apprendre que cette section du parcours s'eppelle le "Maile flat", le plateau de Maile)

De retour, je pensais me reposer, mais une des personnes que l’on me recommandait de rencontrer depuis mon arrivée était uniquement disponible ce soir là, dans la vallée. Donc le temps de prendre une douche et de sauter dans la voiture pour une heure de lacets, je rencontrais Vai, une hawaïenne volontaire pour Hui O Laka. L’échange a été magnifique et j’ai oublié ma fatigue quand elle m’a parlé de ses traditions, des rituels pour la forêt, et de sa connexion avec les plantes.
Nous avons pris un verre sur fond de musique portoricaine, très populaire ici, puis j’ai repris la route de montagne de nuit, avant de m’écouler de fatigue sous mes 3 couvertures.

octobre 2018
L M M J V S D
« Août    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Infolettre