Koke’e Kaua’i, 2 avril 2014

Après un bain de mer matinal, j'ai pris la route du sud pour me rendre au parc de Koke'e. Je me suis arrêtée en chemin pour rencontrer Sabra Kauka, professeur spécialisée dans la culture hawaïenne, qui enseigne également le hula. Elle m'a raconté comment la Maile était connectée à la déesse Laka, déesse de la forêt et du hula. Je vais certainement revoir Sabra dans les prochains jours à Koke'e, et c’est un tel plaisir de l'écouter que je m'en réjouis d'avance !

La route du sud m'a encore réservé des paysages somptueux, notamment le canyon de Waimea. Je ne me suis pas arrêtée aux "points de vue", ne voulant pas arriver trop tard au parc et ne sachant pas combien de temps il me faudrait pour l’atteindre. Mais ce n'est que partie remise ! Les quelques photos prises du bord de route donnent une première idée du lieu.

Je suis ensuite arrivée et me suis installée dans le bâtiment des volontaires et chercheurs de l'ONG qui gère le parc et les programmes de conservation. L'ambiance est rustique, au milieu de la forêt, j'adore ! J'ai fait une première promenade en forêt pour me mettre en jambes, les personnes que je dois rencontrer n'étant pas là aujourd’hui. En fait je ne sais même pas quand je vais pouvoir les rencontrer mais j'ai cinq jours alors je me laisse aller au rythme local... J'ai pratiqué le chant traditionnel pour demander la protection de la forêt. Il n'est pas très long mais la prononciation et les mots sont encore compliqués pour moi !

De retour aux baraques, j'ai rencontrés deux volontaires "Weedbusters" passionnants avec qui on a parlé nature, plantes, voyages...

août 2018
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Recevoir la newsletter