Kaua’i, 7 avril 2014

J'ai réalisé ce matin l'interview la plus matinale de l'histoire de l'association, à 6h30 du matin. Les volontaires commencent à 7h00, alors leur responsable, Eben, pouvait me parler uniquement avant.

Puis j’ai testé une nouvelle discipline, le surf en forêt. Il a plu toute la journée d’hier, je suis restée au camp, et ce matin, en voyant le soleil briller, j’ai voulu faire une promenade avant de quitter le parc de Koke’e. Des sentiers bien raides et bien glissants, la promenade s’est un peu transformée en exercice de glisse.

Puis j’ai quitté le parc avec grand regret, c’est vraiment un endroit formidable. Je me suis arrêté à Waimea pour revoir Vai, la volontaire rencontrée vendredi, qui m’a offert un super cadeau, une crème pour le corps à odeur de Maile.

Enfin, j’ai retrouvé Ati, une tahitienne qui habite Kaua’i depuis 20 ans, après avoir habité longtemps en Normandie. Une vie et un mélange de culture intéressants ! Elle avait proposé de m’héberger, ce que j’ai accepté immédiatement. Elle m’a fait découvrir le sud de l’île sur le chemin vers son appartement à Lihue, la "grande ville" de l’île. Les échanges sont riches et intéressants.
Plus qu’un jour à Kaua’i, je suis déjà triste de partir...

septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Infolettre