Gérardmer, 25 janvier 2010

Ce matin, nous allons avec mon père à la rencontre des vosgiennes... toujours les mêmes, les vaches ! En été, il avait fallu que j'attende la fin du séjour pour en voir (et les reconnaître), et il me manquait des images de cette race locale.

 


Nous avons donc rendez-vous avec Mr et Mme Curien frère et soeur, agriculteurs et producteurs de munster du côté de La Bresse.
Mr Curien, passionné par la sauvegarde de la race de vache vosgienne, nous a tout d'abord montré ses vaches, bien au chaud dans leur étable. Puis nous avons assisté au moulage du fromage par Mme Curien. Certains fromages vont être mis en cave pour obtenir du munster vieilli (celui qui est si parfumé), et d'autres pots de fromage frais vont être livrés au supermarché du coin. Malheureusement pas de photos, l'objectif de l'appareil était tout embué dans cette salle chaude...
Nous sommes ensuite retournés voir Mr Curien qui, tout en nous racontant d'où lui était venu cette passion pour la vosgienne après avoir été moniteur de ski pendant de longues années, nourrissait ses vaches avec le foin stocké pour l'hiver.

Vous vous demandez peut-être quel rapport avec l'Arnica ? Il est bien là ! Ce foin, c'est ce qui concurrence l'Arnica... Pour avoir suffisamment de foin en hiver malgré un sol pauvre (favorable à l'Arnica), certains exploitants mettent des intrants dans le sol pour modifier son pH et augmenter la productivité.
(Pour plus d'informations, voir les rubriques "menaces" et "solutions")

Après nos achats de munster, nous sommes repartis vers Gerardmer, tout en admirant les images de carte postale des villages enneigés.
Il était alors temps de reprendre la longue route du retour...

juin 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Recevoir la newsletter