Kuala Besut, 14 mars 2009

Une pluie de mousson s’est abattue sur Kuala Terengganu et Kuala Besut, où je me suis rendue en trois heures de bus, avec pour objectif de voir les bateaux de pêches traditionnels en chengal, puis en fin de journée de prendre le bateau pour l’île de Perenthian kecil, où je prévoyais de me reposer après ce début de voyage au rythme soutenu.

La pluie n’a pas discontinué pendant trois jours, mais la pluie, ce n’est pas un petit crachin breton, c’est un rideau de pluie permanent ! Quel plaisir tout de même d’être au bord de la mer, dans un endroit que j’avais déjà visité plus de deux ans auparavant en tant que backpacker.
Depuis, malheureusement, un horrible débarcadère en béton qui défigure la petite baie a été construit par un hôtel lui aussi récemment érigé en bout de plage. Ils auraient mieux fait de le faire en chengal !

Question biodiversité, j’ai été servie : les varans se rencontrent assez facilement, les rats sont venus faire des trous dans mon sac à dos, les petits requins bambou ont toujours de drôles d’airs de robots sous-marins, et les superbes papillons étaient de sortie quand le soleil est revenu sur l’île…

octobre 2018
L M M J V S D
« Août    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Infolettre