Tumbes, 8 mars 2014

L’idée aujourd’hui était de visiter le lieu où pourrait avoir lieu un grand programme de reforestation que nous mettons en place avec Miguel, dans une zone de 10 000 Ha que Miguel connaît très bien. Tout ne s’est pas passé comme prévu…

Après 3 heures de « motocross », nous, Miguel et un cousin qui conduisait la première moto, Rodrigo qui conduisait la deuxième et moi, sommes arrivés dans la zone. Quelques photos plus tard, nous sommes repartis vers notre but du jour, le village de Pavas. Nous n’y sommes jamais arrivés. Une crevaison dans une zone déserte est un imprévu qui peut changer le cours d’une journée…Rodrigo tentait de conduire sa moto jusqu’à la prochaine maison en vue, et nous étions 3 sur la moto « valide », plus valide en tout cas que mon postérieur.

Nous sommes arrivés chez Teobaldo, pour deux heures de réparation de moto pendant que Miguel en profitait pour récolter des données pour sa recherche en vue d’une publication.
Une fois la moto réparée, il était temps de prendre le chemin du retour avec un arrêt prévu dans un village à l’entrée de la zone. La torture de la moto allait recommencer pour moi. Arrivée au village, je pouvais à peine marcher, encore moins m’asseoir…

Nous avons fait une petite pause, puis avec Rodrigo nous sommes repartis avec un peu d’avance pour pouvoir faire une pause plus tard sur le chemin. Quelques kilomètres plus loin, nous avons choisi la mauvaise branche lors d’un croisement, et le temps de revenir sur la bonne piste, l’autre moto nous avait dépassés sans nous voir. Histoire de tout arranger, la pluie s’est mise à tomber, et la terre très collante est peu à peu devenue difficilement praticable. Je marchais dans les montées pendant que Rodrigo poussait la moto. Le garde-boue avant s’est peu à peu encrasssé et la roue ne tournait plus. Il a fallu finalement le casser pour pouvoir reprendre la route, après une heure d’efforts inutiles pour le dégager. Entre la pluie, la boue, la fatigue, les problèmes mécaniques, et mon pantalon qui n’a pas résisté à l’aventure, je suis arrivée dans un état qui faisait tout à fait honneur à ma partie féminine, en cette journée de la femme !!! Miguel, très inquiet de ne pas nous voir, arrivé une heure et demie avant nous, avait alerté tous ses contacts dans les villages alentours. Tout s’est finalement bien terminé, et demain, repos…

juin 2018
L M M J V S D
« Avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Recevoir la newsletter