Tumbes, 6 mars 2014

J'ai commencé la journée par une présentation à quelques élèves qui venaient passer un examen de rattrapage, pour les motiver (j'espère !) pour leurs études d'ingénierie forestière.

Pendant leur examen, en attendant Miguel, je suis allée jouer avec les singes de l'Université, sauvés d'un trafic d'espèces par les douanes puis confiés à l'Université. Luna, petit singe adorable et affectueux, m'a vraiment évoquée la peluche que ma génération connaît bien !

Avec Miguel, Yahaira et Rodrigo, deux étudiants de Miguel, nous sommes ensuite allés dans un village proche de l'Equateur, la Coja, où j'étais déjà allée en 2008, pour voir les Palos santos.

J'ai pu y retrouver certains arbres déjà immortalisés en photo et vidéo, c'était surprenant et joyeux, (malgré les multiples piqures des moustiques qui se repaissaient de mon sang). Cette fois-ci, je les ai connus habillés de vert, avec leur feuillage et pour certains en fruit.

Au moment de partir, nous avons croisé une connaissance de Miguel, Carlos Guadalupe Cruz Carillo, un producteur bio de cacao, citrons, bananes,… Il a reçu de nombreux prix pour son cacao (qu'il vend moins d'un dollar par kilo de fèves…). Il nous a emmenés dans sa plantation.
Il nous a montré ses différentes variétés, avec des cosses de couleurs variées et magnifiques. J'ai aussi vu pour la première fois (en tout cas il me semble), une fleur de cacao. Comment une si petite fleur peut-elle donner un tel fruit ? Nous avons suçoté de nombreuses fèves, la pulpe blanche, sucrée, étant délicieuse, même si elle n'est généralement pas valorisée dans la production de cacao. Après avoir assuré Mr Cruz que ma consommation en France lui assurait des débouchés certains, nous avons repris la voiture au rythme de la cumbia…

décembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Infolettre