Trujillo, 10 sept 2008

Nous commençons la journée en allant visiter un centre de réhabilitation pour animaux maltraités. Tenu par David, un ami de Jorge, ce centre est un lieu merveilleux : malgré des moyens extrêmement limités, il recueille avec amour des animaux qui ont subi des sévices incroyables. Il y a des singes (dont la moitié sont psychotiques), des lamas, un condor à qui un cirque avait brisé un genou pour l’empêcher de voler et en faire une attraction, des serpents, des tortues, et toutes sortes d’autres animaux.
J’ai tenu un grand boa dans mes mains, me suis fait cracher dessus par un lama stressé, me suis émue au contact des singes quand leurs petites mains s’avançaient avec curiosité vers la mienne,… Eh oui, Plante & Planète aime aussi les animaux. D’ailleurs, si vous voulez faire un don à la fondation de David qui en a bien besoin, n’hésitez pas à le faire via Plante & Planète qui transmettra !

Après cette pause animale, je suis repartie avec Jorge à la recherche de notre végétal favori… Un petit tour au marché m’a permis d’acheter des sachets de mélange pour fumigation à base de Palo Santo : un pour la santé des animaux, un pour les relations amoureuses, et un pour les "sept pouvoirs", soit amour, travail, bonheur, prospérité, santé, études, argent.
Une vraie merveille ce Palo Santo !
Chaque paquet a sa prière spéciale imprimée au dos, au cas où l’utilisateur manque d’imagination.
Au stand suivant, j’ai goûté les feuilles de coca. J’avais déjà pris du thé de coca il y a quelques années pour lutter contre le mal d’altitude, mais je n’avais pas chiqué les feuilles. J’ai senti un vague engourdissement de la langue, mais rien de plus, ou alors c’est que le Palo Santo m’avait fait trop d’effet et rien n’est plus comparable !

Le soir, nous avons rencontré un grand professeur d’université à la retraite, le Dr Abundio Sagastegui Alva. A 77 ans, il a décrit plusieurs espèces de plantes, et il a toujours ce même enthousiasme pour la flore péruvienne. Il connaît les endroits où trouver et décrire de nouvelles espèces mais les fonds lui manquent. C’est tout de même incroyable !
Chez lui, j’ai pu trouver les descriptions botaniques du Palo Santo, ainsi qu’un début de liste des usages médicinaux (qui est inclue dans la description des usages).
Cette rencontre a surtout été un bel échange sur le thème de la biodiversité : il reste tellement à protéger, mais aussi tellement de zones de biodiversité à explorer…

août 2018
L M M J V S D
« Avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Recevoir la newsletter