Rioja, 16 sept 2008

Avant de quitter la région de l’Alto Mayo, nous avons fait un tour au village de Nueva Cajamarca pour voir les herboristes. L’ambiance était étrange... Le vendeur n’était pas à l’aise du tout, la présence d’un appareil photo et d’une caméra l’effrayait un peu. Avait-il des choses à cacher ?
Je lui ai acheté des petits bouts de bois de Palo Santo. 1 sole (0,25 €) le bâtonnet, c’est cher ! Il est tout à fait au courant que l’arbre est menacé, d’ailleurs le prix a bien augmenté, mais pour lui le principal problème c’est que les gens sont pauvres, donc s’il y a de l’argent à se faire maintenant avec le Palo Santo, le futur de l’arbre les intéresse peu.

Certes, mais la pauvreté disparaîtra bien après le Palo Santo… En tout cas, c’est une des bases de la gestion durable des forêts : pouvoir en tirer des revenus qui dépassent ceux de la coupe illégale tout en favorisant le renouvellement.

Il a été encore moins à l’aise quand Jorge a souhaité acheté une peau de félin qui était exposée. Sans doute un animal en voie d’extinction, qui sert pour les "travaux" des guérisseurs locaux. Il l’a vendue pour 5 soles (1,25 €) ! A combien l’a-t-il achetée ? Cela valait-il vraiment la vie de ce félin ? Je me sentais de plus en plus mal à l’aise à mon tour dans cette boutique qui avait un parfum de mort autour d’elle. Cela ne s’est pas arrangé avec la dernière trouvaille de Jorge : une patte d’ours. Outil chamanique puissant, il n’en reste pas moins que l’ours péruvien est le seul ours du continent sud américain et qu’il est aussi très menacé. 20 soles (5 €)... Je devais prendre l’air !

Puis nous avons quitté les rizières et les brumes de Rioja pour Jaen. Juste neuf heures de bus, ouf !

décembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Infolettre