Mounana, 13 juillet 2010

Une journée passée au cœur de la nature, que c'est bon ! Marche contemplation, et les discussions enrichissantes avec Jean-Paul ont agrémenté cette belle journée.

Changement de décor le soir, en prenant le train pour Lastoursville. Là, c'était la lutte. D'abord pour accéder au quai. Puis pour monter dans les wagons de 2ème classe, il fallait dépasser le quai et aller au milieu des containers, pour trouver un moyen de grimper au milieu de la foule en furie. Je pensais alors qu'il n’y aurait qu'un court arrêt du train, mais pas du tout, le train s'est arrêté une demi-heure en gare, et les places sont numérotées sur les billets. Pourquoi cette lutte ? Apparemment un reste des habitudes du temps où les wagons étaient bondés et seuls les premiers arrivés avaient des places. Pas très agréable comme habitude. Sur la banquette en face de moi, deux fillettes m'ont dévisagée jusqu'à ce qu'elles tombent de fatigue. Elles n'avaient jamais vu de blanche. Elles n'étaient pas seules à me dévisager d'ailleurs, le bruit s'est vite répandu qu’il y avait une "white" dans le train.
Trois heures plus tard, arrivée à Lastoursville, j'ai été chaleureusement accueillie à la mission catholique, qui héberge des voyageurs de passage. Mon arrivée a aussi été saluée par les moustiques !

décembre 2018
L M M J V S D
« Août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Infolettre